29 mars 2009

Des bâtons de brouillard et de feu gardent la bouche du vent Tu fumes à en manger le ciel t’en approcher dans un apprivoisement inquiet Des barreaux de nuages veillent sur sa gorge ses veines mouvantes Tu souffles une haleine surhumaine un voile percale et pierreries Les contes se lèvent la force des peuples répond Tout ce que à quoi tu crois (?) exhale Pointes roussies des falaises foyers de verre au cœur des phares Oh tous les forts tabacs ... [Lire la suite]
Posté par loremipsum à 01:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]